Acceuil

Monaco 1990-1994

Info Générale
- Introduction 
- Biographie 
    Estampes Philat.
- Meill. Ouvriers France
- Concours 
- Oeuvres Privées 
    Estampes Privées 
    Estampes Fantasie 
- Non Emis 

Pays 
-
Andorre 
- Côte d'Ivoire 
- France 1984-1989 
- France 1990-1994 
- France 1995-1999 
- France 2000-2005 
- France 2006-2010 
- Mali 
- Monaco 1986-1989 
- Monaco 1990-1994 
- Monaco 1995-1999 
- Monaco 2000-2005 
- Monaco 2006-2010 

DOM et TOM
- Nouvelle Calédonie 
- Polynésie Française 
- St.-Pierre & Miquelon 
- TAAF 1997-2000
- TAAF 2001-2005 
- TAAF 2006-2010 
- Wallis & Futuna 

Mixte 
-
Répertoire 
- Liens Utils 
- L'Auteur

 

Cette période a apporté quatre timbres au burin de Pierre Albuisson, y compris une ample selection de thèmes commémoratifs, les arts et la musique. 

Monaco 1990. Bicentenary of the discovery ofHomeopathic Medicine by C.,S. Hahnemann. Monaco 1990. Bicentenary of birth of Jean-François Champollion.
  • Monaco 1990.  Bicentenaire de la découverte de la médicine homéopathique par C.S. Hahnemann.  Hahnemann est né à Messein en Saxe, et est considéré comme le père de l'homéopathie moderne.  Le dessin est de Pierrette Lambert et la gravure de Pierre Albuisson.

  • Monaco 1990.  Bicentenaire de la naissance de Jean-François Champollion, un égyptologiste français accepté comme le père de l'égyptologie moderne.  Il est célèbre en particulier pour son travail sur la pierre de Rosette dont il déchiffra les hiéroglyphes - un travail de longue haleine qu'établit les fondations de l'archéologie égyptienne.  Le dessin de ce timbre est de Pierrette Lambert et la gravure de Pierre Albuisson.  

Claude Monet (1840-1926) est bien connu comme le chef du mouvement impressionniste que commença à la fin du XIXè siècle à Paris.  La peinture au-dessous "La Pie" fut émis par Monaco pour célèbrer l'anniversaire de sa naissance.  Clicquer ici pour agrandire la peinture. Le lien ouvrira une nouvelle fenêtre, et la pie est visible à gauche sur la passerelle du ruisseau.

Monaco 1990. Claude Monet "The Magpie". Monaco 1990. Claude Monet "The Magpie".  Artist's Proof.
  • Monaco 1990.  Claude Monet: "La Pie". 

  • Monaco 1990.  Epreuve d'artiste de Monet "La Pie". 

(François) Auguste René Rodin (1840-1917), sculpteur français, qui a imprégné son travail avec la grande force psychologique, qu'a été exprimée en grande partie dans la texture et en modelant. Il est considéré comme le premier sculpteur des 19è et 20è siècles. 

Rodin est né à Paris le 12 novembre 1840, le fils d'un officier de police.  Il étudia l'art dans une école libre pour des artisans et tout seul au Louvre, parce qu'il fut refusé l'accès à l' École de Beaux-Arts.  Rodin était un sculpteur très original mais il reconnaissait ouvertement son endettement aux artistes qui lui précédèrent -- les géants de la Grèce classique comme Phidias, et ceux de la renaissance comme Donatello et Michel-ange. 

Il s'intéressait intensement aussi de l'art gothique et les cathédrales de la France.  Après avoir vu et étudié la cathédrale magnifique d'Amiens, il sentit que l'inspiration fondamentale vient de la voix de la nature, des arbres avec leurs branches massives atteignant vers le haut. 

Monaco 1990. Auguste Rodin "La Cathédrale".

Avec les doigts des deux mains faisant une arche, Rodin probablement pensa découvert la source et l'inspiration de l'arche gothique - l'arc qui avec répétion et développement amena à la création de nombreuses superbes cathédrales gothiques.

Clairement le mains appartiennent à deux individus différents et même si une communication spirituelle entre les deux est exprimée, les doigts et les mains restent légèrement à l'écart.  

Est-ce que Rodin exprimait, avec cette petite distance, l'isolement individuel universel, le désire insatiable pour l'unification complète?  La sculpture originale est exposée au Musée Rodin à Paris. 

  • Monaco 1990.  Auguste Rodin: "La Cathédrale". 

Ces deux timbres furent émis pour la Croix-Rouge monégasque, et représentent la vie de Sainte-Dévote, la sainte patronne de Monaco. Les dessins sont par Pierrette Lambert et les gravures de Pierre Albuisson. 

Monaco 1992. The life of Sainte Dévote. Monaco 1992. The life of St. Dévote.
  • Monaco 1992. La vie de Sainte-Dévote. 

Edvard (Hagerup) Grieg (1843-1907) est le plus grand compositeur norvégien du XIXè siècle.  Né à Bergen le 15 juin 1843, il reçut ses premières leçons de piano de sa mère, une pianiste professionnelle, et ensuite étudia au Conservatoire de Leipzig.  Grieg vit à Copenhague, qu'il ne quitte que pour de brefs voyages d'études. Dans la capitale danoise, il fut encouragé à composer la musique par le célèbre compositeur danois Niels W. Gade. Aussi à Copenhague, Grieg fit la connaissance du compositeur norvégien Rikard Nordraak qui réveilla en Grieg un intérêt à la musique folklorique norvégienne.  En 1866, Edvard Grieg s'installa à Christiania (aujourd'hui Oslo) où il était professeur de musique pendant deux ans avant d'être nommé au poste de conducteur principal de la Société Philharmonique.  En '67 il se maria avec sa cousine, Nina Hagerup, une soprano célébrée.

Avec cette gravure, Pierre Albuisson a crée un magnifique portrait vivant de Grieg.  Les notes sur le timbre font référence à la "Chanson de Solveig" de la Suite no 2, op. 23, no. 19 "Peer Gynt" une drame romantique du dramaturge norvégien Henrik Ibsen qui se déroule en Norvège, au Maroc et en Égypte dans le XIXè siècle. Malheureusement il m'a été impossible de trouver le texte en français pour "La Chanson de Solveig", alors le voici en anglais:

The winter may pass and the spring disappear
The spring disappear
The summer too will vanish and then the year
And then the year
But this I know for certain: you'll come back again
You'll come back again
And even as I promised you'll find me waiting then
You'll find me waiting then
Oh-oh-oh ....
God help you when wand'ring your way all alone
Your way all alone
God grant to you his strength as you'll kneel at his throne
As you'll kneel at his throne
If you are in heaven now waiting for me
In heaven for me
And we shall meet again love and never parted be
And never parted be!
Oh-oh-oh ....
Monaco 1993. Edvard Grieg. Portrait. Monaco 1993. Edvard Grieg, colour proof.
  • Monaco 1993.  Edvard Grieg.  150ème anniversaire de sa naissance.  Dessin et gravure de Pierre Albuisson.  Ce timbre, avec l'élégance de libre style et légèreté dans un travail bien défini, illustre perfectement les abilités artistiques d'Albuisson et son talent exceptionnel pour le portraitisme.

  • Monaco 1993.  Essais de couleurs du timbre "Grieg". Scan © Timbres Magazine, Novembre 2004. 

Georges de La Tour (1593-1652) est un peintre français mieux renommé pour tableaux d'inspiration religieuse et ses scènes des intérieurs en clair-obscur, éclairés à la bougie. Il est né en Vic-sur-Seille, une petite ville du duché de Lorraine.  Ses tableaux suggèrent qu'il était très influencé par le maître de la renaissance italienne, le Caravage, reconnu pour ses effets d'éclairage dramatiques, et les maîtres hollandais Hendrick Terbrugghen et Gerrit van Honthorst, renommés pour le style 'Tenebroso'.  Les scènes nocturnes de La Tour sont fréquentement éclairées par une seule source de lumière comme un flambeau ou une bougie.

Il est particulièrement très effectif dans l'exploitation du jeu à l'ombre avec la lumière produisant des effets expressifs comme, par example, dans le tableau 'Saint-Sébastien soigné par Irène' (1649, Staatliche Museen, Berlin), où les couleurs vibrantes de la peinture sont réalistement drammatisées par la lumière forte d'une grande bougie.  Le même effet est clairement visible dans la peinture au-dessous à gauche, émis par le Monaco en 1993.  Un tableau dans lequel le sujet religieux est combiné avec l'arrière plan dramatiquement illuminé.

Les trois timbres sont dessinés et gravés par Albuisson.

Monaco 1993. Georges de la Tour: "Saint Joseph working as Carpenter". Monaco 1993. International Day of Civil Protection. Monaco 1993. International Family Day.
  • Monaco 1993. Georges de La Tour : 'Saint-Joseph charpentier'.  Ce 'huile sur toile' des années 1840-1845 est la propriété du Musée du Louvre à Paris. 

  • Monaco 1993.  Journée mondiale de la protection civile. 

  • Monaco 1994.  Journée internationale de la famille. 

L'actrice française Henriette Rosine Bernard, dite Sarah Bernhardt, était une des actrices les plus célébrées de théâtre français de son temps. Elle est née à Paris le 22 octobre 1844.  Elle reçut sa formation dans un convent et au Conservatoire de Paris. Elle fit ses débuts à la Comédie Française avec peu de succès en 1862 et sitôt quitta la compagnie.  Ell fut hautement acclamée pour le rôle principal dans la version française de Hamlet de Shakespeare (1899) et dans L'Aiglon (1901), une drame au sujet du fils de Napoléon, écrit pour elle par Edmond Rostand.  Renommée pour sa mince beauté et sa "voix d'or", elle fut surnommée "La divine".   

Elle fut amputée d'une jambe en 1915, à l'âge de 70 ans, ce qui ne l'empêcha pas de continuer sa vie artistique.  Elle joua pour les troupes militaires pendant la Première Guerre Mondiale, et continua à donner de performance assise jusqu'à sa mort à Paris le 26 mars 1923. Sarah Bernhardt publia deux pièces de théâtre, "L'Art du Théâtre" (1923) et "Ma double vie" (1907), et afficha talent pour la sculpture et la peinture. Bernhardt fut nommée dame de la Légion d'Honneur en 1914. 

Monaco 1994. 150th Birth Anniversary of Sarah Bernhardt. Monaco 1994. Henri Rousseau (Le Douanier): "The Snake Charmer".
  • Monaco 1994.  150ème anniversaire de la naissance de Sarah Bernhardt.

  • Monaco 1994.  Henri Rousseau (Le Douanier).  "La Charmeuse de Serpents". Cette peinture du 1907 est la propriété du Musée du Louvre à Paris. Dessin par Albuisson, impression en hélio. 

Pour compléter cette période, Pierre Albuisson prépara le dessin - pas la gravure - du timbre par Henri Rousseau ci-dessus à droite.  Il est imprimé en hélio. (Il existe une longue liste de timbres préparés par Pierre Albuisson pour impression hélio. 

Henri Julien Félix Rousseau, dit Le Douanier, (1844-1910), peintre français, était un autodidacte qui avec ses couleurs vivantes, dessins bidimensionnés et sujets imaginatifs, reçut l'admiration et l'imitation des peintres européens modernes.  Né à Laval en 1844, il s'engagea dans l'armée pour 7 ans dans le 51ème régiment d'infanterie. Après la guerre de 1870, il entra à l’Octroi de Paris, comme commis de deuxième classe, où ses copains lui confèrent le surnom "Le Douanier".

Ayant pris sa retraite en 1885, il se dévoua complètement à la peinture.  Son manque d'apprentissage formel ne l'empêcha pas d'afficher un grand talent pour la composition et les couleurs.  En 1886 il exposa des tableaux au Salon des Indépendents, où il reçut l'admiration des artistes comtemporaines comme Paul Gaugin, Georges Seurat et Pablo Picasso. Après une période où il peintura essentiellement des portraits et des scènes parisiennes, il commença à partir des années 1890 à peindre des représentations imaginatives.  Ces tableaux que typiquement représentent des scènes tropicales avec des gens au repos ou au jeu, et des bêtes mystérieusement enchantés dans une immobilité vigilante.  Le tableau "La charmeuse de serpents" est un example parfait de ce genre.  L'oevre de Rousseau, admirées pour ses couleurs, composition et honnêteté inspira la renaissance de la peinture naïve. 

Haut de la page

Sources et liens:  


Réalisation juin 2005. Revisé 10-feb-2007
Copyright © Ann Mette Heindorff & Pierre Albuisson 
Tous Droits Réservés

Homepage Heindorffhus

Pierre Albuisson's Engravings